top of page
  • Photo du rédacteurSarah Moncade

5 types de bagages que tu n’as pas besoin de transporter avec toi

Tu sais quand tu pars en vacances et que tu finis par avoir beaucoup plus de choses en rentrant chez toi que tu n'en avais quand tu as quitté la maison ? C'est un peu la même chose dans la vie. Nous avons tendance à accumuler trop de bagages au fur et à mesure que nous avançons et, tout comme lorsque tu ramènes des souvenirs au hasard, si tu ne fais pas le tri, tu te retrouves avec un tas de vieilleries que tu traîneras avec toi dans ton quotidien.



Cette attitude ne pose pas de problème lorsqu'il s'agit de souvenirs, mais lorsqu'il s'agit de bagages émotionnels, le fait de traîner ce qui n'ajoute pas de valeur à ta vie te pèse vraiment. Et, tout comme l'idée de trier les souvenirs, l'idée de trier le bagage émotionnel peut sembler une tâche tellement intimidante qu'il est parfois plus facile de la remettre à plus tard. Mais aussi désagréable que soit le tri, plus tu le repousseras plus tu auras à le faire.


Tout comme nous avons probablement accumulé une grande variété de bibelots, nous portons tous un bagage émotionnel unique. Faire le tri est une expérience individuelle ; c'est quelque chose que nous devons faire pour nous-mêmes, à notre rythme. Mais cette semaine (car oui, je suis en pleine préparation pour notre déménagement en UK cet été), j'ai pensé à vous parler de 5 types de bagages émotionnels que beaucoup d'entre nous transportent - des valises de fardeaux intérieurs qui rendent chacun de nos chemins un peu plus difficile à parcourir.


LE PASSÉ

Le premier sac qu'il serait bon de déposer, c'est le passé. Il est vrai qu'il est utile de se souvenir de ce qui s'est passé pour en tirer des leçons, mais le traîner avec soi ne sert pas à grand-chose. Que tu le veuilles ou non, le passé est révolu. Ce qui est fait est fait, et tu ne pourras pas revenir en arrière. Reconnaître le passé, en tirer les leçons qui s'imposent et le laisser partir - est l'un des meilleurs moyens d'alléger ta charge émotionnelle.


LA NÉGATIVITÉ

Le prochain bagage que nous devons déposer est une attitude négative. Pour beaucoup d'entre nous (y compris moi !), la négativité est une forme de sécurité. Imaginer ce qui pourrait aller mal (ou remarquer ce qui va mal) peut être perçu comme une forme d'autoprotection, une façon de faire face aux mauvaises choses de la vie (ou de les prévenir). Mais se concentrer sur les aspects négatifs de la vie, c'est comme se trimballer un sac de pierres en gravissant péniblement une montagne - cela ne fait que rendre ton voyage plus difficile. Peu importe ce que tu vis, le fait de te concentrer sur les aspects négatifs ne fera qu'aggraver la situation.




LA CULPABILITÉ

Tu veux t’alléger encore plus ? Il est temps d'abandonner la culpabilité. Le concept de culpabilité est étroitement lié au passé, mais ce n'est pas tout à fait la même chose. Même si tu fais de ton mieux pour oublier le passé, il se peut que tu t’accroches  encore à la culpabilité, pensant que tu mérites de porter le blâme pour quelque chose qui s'est passé, même si tu sais que c'est irréversible. La culpabilité est une perte de temps, et qu'est-ce que la vie, au fond, si ce n'est faire ce que l'on peut pour tirer le meilleur parti du temps qui nous est imparti.


LES ATTENTES

Il est essentiel de se débarrasser de ses attentes si l'on veut porter moins de poids. Les attentes (à l'égard de nous-mêmes et des autres) sont souvent à l'origine de beaucoup de stress et de conflits, et bien souvent, tu ne te rendras même pas compte à quel point elles te pèsent. Elles peuvent sembler bénéfiques - des lignes directrices qui t’indique ce que tu veux et ne veux pas - mais elles sont lourdes. Ce n'est que lorsque tu commenceras  à les mettre de côté que tu te rendras compte de leur lourdeur.


LES ERREURS DES AUTRES

Enfin, il y a une chose que beaucoup d'entre nous portent sur eux et qu'il faut absolument mettre de côté. Les erreurs des autres. Le passé des autres n'est peut-être pas quelque chose que tu portes, mais il est probable que  tu le fasses sans t’en rendre compte. Qu'il s'agisse de parents, de frères et sœurs, de collègues, d'amis, nous sommes nombreux à traîner le poids de ce que les autres ont fait (soit parce que nous nous en sentons en partie responsables, soit parce que nous en avons été blessés). Fais-toi une faveur et dépose ce poids supplémentaire !


Se débarrasser de l'une de ces choses (ou de toutes !) n'est pas une mince affaire, mais l'effort que cela demande en vaut la peine. La vie est parfois une ascension difficile et le fait de se trimballer un poids supplémentaire ne fait que rendre l'ascension plus difficile.


Ces cinq types de bagages sont les premiers qui me sont venus à l'esprit,

mais j'aimerais savoir : quels sont les autres bagages que tu aimerais déposer ?


Fais-moi savoir dans les commentaires ci-dessous !

コメント


Portrait de Sarah_edited_edited.jpg

Par Sarah Moncade

Je suis Sarah, 41 ans, graphiste, blogueuse & marketing specialist depuis plus de 15 ans, je suis également la rédactrice du blog "Moi & mes paillettes".

Dans ce blog, j'y partage mes coups de coeur du moment, des printables gratuits pour une super organisation et surtout un gros "bol" de bonne humeur!

Abonne-toi à la
newsletter et en
cadeau tu reçois un notebook
digital
(pdf) de

moi & mes paillettes.

Notebook digital

Merci pour ton inscription. Va regarder dans ta boîte mail et télécharge ton notebook digital
de Moi & mes paillettes.

bottom of page